FO Conseil Général du Morbihan

FO Conseil Général du Morbihan
LA FORCE DE L'INDEPENDANCE

lundi 29 septembre 2014

REFORME TERRITORIALE ! Anticipation rime avec précipitation au département du Morbihan


Dans le cadre de la réforme territoriale, le projet de loi portant sur la réorganisation des compétences et présenté en Conseil des Ministres le 18 juin dernier, prévoit d’une part, la suppression de la clause de compétence générale, et d’autre part, le transfert notamment vers la Région d’un certain nombre de compétences aujourd’hui exercées par le Département.

 


Ce projet de loi prévoit ainsi le transfert de la compétence « développement économique » vers la Région dès le 1er janvier 2016.

 

Le président du Conseil général du Morbihan, dans un article de presse paru récemment, a précisé que le Département avait des dispositifs connus qui fonctionnaient et exprimé son inquiétude d’avoir à tout abandonner si ce projet de loi était voté en l’état.

 

Comment expliquer alors que depuis la parution de ce projet de loi qui sera débattu, amendé et peut-être (…) voté par le Parlement en fin d’année, les agents de la direction des territoires de l’économie et de l’innovation (DTEI) subissent une pression de la DGRH pour rencontrer la direction des emplois et des compétences (DEC) afin de les accompagner dans une démarche de mobilité interne et/ou externe.





Pourquoi un tel empressement à vouloir appliquer une loi qui n’est pas encore votée ?

 

Comment expliquer également l’absence de concertation avec  les représentants du personnel au sein du comité technique (CT) et du comité d’hygiène, de sécurité et des conditions de travail (CHSCT) ?

 

La méthode employée pour les agents de la DTEI préfigure-t-elle une application à marche forcée pour l’ensemble des agents qui seront concernés par cette réforme territoriale ?
 


Nous sommes loin, au vu de ces pratiques managériales, de l’objectif affiché par notre collectivité au travers de la démarche Vivéo « d’installer durablement dans notre collectivité la culture d’une vie au travail, de qualité ».

 

Ces méthodes démontrent toute la valeur accordée par notre administration au « dialogue social » !

 
Force Ouvrière dénonce l’impréparation flagrante de cette réforme territoriale, ses conséquences pour les personnels et n’accompagnera pas cette réforme.

 


Force Ouvrière s’attachera à défendre vos droits et le service public.
 
 

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire